Vincent Kompany

Vincent Kompany


Vincent Kompany (né le 10 avril1986 à Uccle) est un défenseurbelge de football, qui joue actuellement au Hambourg SV et dans l'équipe de Belgique de football. Il est considéré comme le plus grand espoir du football belge.

Vincent Kompany mesure 1m90 et pèse 85kg. Le 1er juillet2003, alors qu'il n'a que 17 ans, il signe son premier contrat professionnel à Anderlecht. Son premier match, le 9 août 2003, était contre le Antwerp FCà domicile; il jouera le match dans sa totalité. Depuis il est omniprésent dans les rangs de l'équipe bruxelloise. Il inscrivit son premier but en championnat le 1er février2004 contre Saint-Trond. Le Sporting gagna le match sur le score de 1-3.

Pour son talent et sa maturité, Aimé Anthuenis l'appela chez les Diables rouges. Ceci fit de lui un des plus jeunes joueurs de l'équipe nationale de toute l'histoire du football belge.

Le 26 janvier 2005, Vincent Kompany gagna le Soulier d'or avec un record de 403 points d'avance sur le second, Luigi Pieroni. Le roumain (en)Marius Mitu obtint à cette occasion la troisième place.

http://www.rsca.be/photodbase/shoot/kompany.jpg

Le 15 février 2005, il participa à un match avec les plus grandes stars du monde. Ce match « Football for hope » se déroula au stade Nou Camp du FC Barcelone, au profit des victimes du tsunami qui fit des dizaines de milliers de morts en Asie.

En juin 2006, alors que l'Olympique lyonnais propose près de 8 millions d'euros au Sporting d'Anderlecht pour s'attacher les services du jeune défenseur, Kompany signe un contrat avec le Hambourg SV, pour remplacer son compatriote Daniel van Buyten, parti au Bayern de Munich. Malheureusement, durant sa première saison en Allemagne, son talent ne peut pas beaucoup s'exprimer en raison d'un blessure au talon d'Achille qui le freine dans sa progression.


Biographie

A l'été 2006, la carrière de Vincent Kompany a pris un tournant. Après treize années passés à Anderlecht, ce gamin de vingt ans fait ses valises pour Hambourg. Avec la lourde tâche de remplacer son compatriote et aîné Daniel Van Buyten. Un défi à la mesure du talent du garçon. Formé depuis l'âge de six ans chez les Mauves, le défenseur central a toujours impressionné les observateurs par son style proche de Rio Ferdinand. Elancé, puissant, son intransigeance défensive a rapidement attiré l'œil des recruteurs européens.

Débutant à 17 ans en équipe première (Juillet 2003), il devient titulaire dans la foulée. Patron de la défense, il couronne ses 29 apparitions d'un titre de champion. Quelques mois plus tôt, il est devenu le plus jeune international depuis le légendaire Paul van Himst dans les années 60 à l'occasion d'un match amical face à la France. Lors des qualifications pour l'Euro 2004, la Belgique est éliminée en barrage mais Kompany continue, lui, sur sa lancée.

http://baike.baidu.com/pic/88/1175656185515986.jpg

En 2004/2005, il est élu meilleur joueur et meilleur espoir du championnat. A l'intersaison, il résiste aux sirènes de l'étranger et décide de rester à Anderlecht. Malheureusement, une blessure à l'épaule le freine lors de la saison suivante. L'été venu, l'heure du départ a sonné et c'est Hambourg qui décroche la timbale.
Le club allemand, en pleine progression, a des ambitions. Kompany forme une charnière centrale neuve et prometteuse avec Loris Mathijsen, mais la mayonnaise ne prend pas et le maintien devient rapidement la seule alternative. Pour ajouter à son malheur, Kompany se blesse gravement au tendon d'Achille. 6 mois sur la touche et une carrière qui connaît son premier coup d'arrêt. Lors de cette saison, il ne jouera en tout et pour tout que six matches. Une désillusion.

Mais Kompany est encore très jeune pour cette nouvelle saison à Hambourg, le jeune belge a décodé d'en rajouter une couche et montrer à tout le monde qu'il n'a rien perdu de son talent.


Une future star en devenir...

Qu’on se le dise, les Diables Rouges de Belgique tiennent leur nouvelle perle : après Enzo Scifo il y a une dizaine d’années, voici venir le temps du jeune prodige d’Anderlecht, récemment transféré dans le club allemand d’Hambourg.

Si il existait un modèle de précocité dans le monde de football, Vincent Kompany pourrait très bien être celui-ci. Il signe en juillet 2003 son premier contrat professionnel avec le RSC Anderlecht alors qu’il vient d’avoir 16 ans, et dispute son premier match en tant que titulaire seulement un mois plus tard. Déjà, il impressionne tous les spécialistes par ses qualités physiques impressionnantes (le bonhomme mesure pas moins d’1m90 et pèse 85kg) mais aussi par sa maturité technique sur le terrain. Au fur et à mesure des matchs, le jeune homme s’installe donc au sein du dispositif défensif de son club et enchaîne les performances de haut vol. Celles-ci ne laissent pas insensible le sélectionneur national belge qui le convoque pour la première fois en octobre 2003 lors d’un Estonie – Belgique décisif pour la qualification pour l’Euro 2004. Il devient ainsi le plus jeune joueur à décrocher une sélection depuis Paul Van Himst en 1960. Sa polyvalence (il est capable d’évoluer à tous les postes de la défense, comme en milieu de terrain défensif) lui permet même de devenir un titulaire indiscutable lors du début des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2006. La côte de Vincent Kompany grimpe alors en flèche, d’autant que de l’avis unanime de tous les observateurs, sa maturité n’a d’égal que son talent. Voir jouer ce défenseur rapide, intelligent, et puissant est un véritable régal. Son aisance technique ainsi que la fluidité de ses gestes sur le terrain dégagent une magnifique impression de force, de facilité et de sûreté.

http://d0.img.v4.skyrock.com/d0e/x4-rsca-forever/pics/88830357_small.jpg

Aujourd’hui, la question de sa présence dans le onze titulaire de sa sélection ne soulève plus aucune interrogation. Il s’est révélé à l’Europe entière au travers des nombreux matchs de bienfaisance auquel il a été convié, et lors de ce dernier mercato, quelques uns des plus grands clubs européens lui ont fait les yeux doux (Lyon, Manchester, ou encore Barcelone). Pourtant c’est le club d’Hambourg, troisième du dernier championnat d’Allemagne et qui participe cette saison à la Champion’s League qui a remporté la mise et a obtenu la signature du jeune international belge.
Le choix peut s’avérer surprenant si l’on s’attache au standing des différents clubs qui s’intéressaient à lui. Mais pas pour le garçon qui, la tête bien sur les épaules, assume pleinement sa décision de continuer à mûrir dans une équipe où la pression demeure assez faible avant de réellement penser à s’inscrire au panthéon du football avec un des grands clubs d’Europe.

Et une chose est sûre, il est déterminé à y arriver…


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site