Éver Banega

Éver Banega


Éver Banega, né le 29 juin1988 à Rosario, dans la province de Santa Fe, en Argentine, est un footballeur argentin. Il joue actuellement au poste de milieu de terrain au Valence CF. Son poste de prédilection est milieu défensif mais par sa qualité technique de dribble et de passe, il est capable de jouer en tant que meneur de jeu.

« Comme Gattuso mais avec encore plus de qualité »
Reynald Denoueix

http://wiki.masquefutbol.com/images/6/6c/Banega.jpg

Biographie

Il débute sa carrière au CA Boca Juniors, avant d'être transféré en Janvier 2008 au club espagnol de Valence pour un montant de 17M€. Il effectue son premier match avec Valence le 13 janvier2008, lors d'une rencontre de championnat face à l'Atlético de Madrid. Peu après, il connait sa première sélection en équipe d'Argentine. Celle ci a lieu le 6 février2008 lors d'un match amical face au Guatemala. Le match est largement remporté 4-1 par les argentins.

La nouvelle star argentine

En Argentine, le football inspire pratiquement la dévotion religieuse. Ceci explique sans doute pourquoi les Argentins n'hésitent pas à évoquer, dans des termes messianiques, l'arrivée d'une nouvelle idole. Messi était le nouveau Maradona, Gago le nouveau Redondo, et le jeune Ever Banega est aujourd'hui considéré comme le nouveau Gago.

Ce cycle artificiel de nouveaux messies fait naître un sourire sur le visage de poupin de Banega. "Je ne suis pas le nouveau Gago, mais simplement le même bon vieux Banega," a-t-il déclaré à FIFA.com à propos des récentes comparaisons entre lui et Gago, qui a percé à La Bombonera lorsque Banega fréquentait encore les bancs de l'école.

S'il est prompt à balayer ces comparaisons d'un revers de la main, Banega n'en affiche pas moins un profond respect pour Gago, dernier héritier d'une longue lignée de vedettes à quitter Buenos Aires pour un grand club européen (Real Madrid). "Je suis ravi que les gens me comparent à Gago, dit-il en jetant un regard inquiet vers le ciel chargé de nuages à l'entrée du Stade national de football de Toronto, où il vient de terminer une séance d'entraînement. C'est un joueur fantastique, une personne remarquable et un très bon ami. J'espère simplement qu'un jour, je pourrai réaliser des prestations qui inciteront les gens à parler davantage de moi que de lui !"


L'image “http://eumd.pimporreta.org/wp-content/uploads/2007/07/banega51.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Jeune pousse de Boca


S'il parvient à conserver le niveau de jeu qu'il a affiché cette année dans son club, et ici au Canada, tout le monde parlera de Banega et de ses talents de distributeur à des kilomètres à la ronde. Intégré cette saison dans l'équipe première de Boca Juniors après le départ de Gago, le jeune homme de 19 ans n'a pas eu besoin de période d'acclimatation et a emmené les Xeneizes vers une sixième Copa Libertadores.

"Le faut d'intégrer l'équipe première de Boca Juniors a été un grand honneur pour moi, bien sûr. Cette première Copa Libertadores remportée a été une fantastique expérience, mais tout ceci fait aujourd'hui partie du passé, observe-t-il avec beaucoup de confiance et détermination. Disputer une Coupe du Monde et porter le maillot de l'Argentine, c'est le plus grand honneur qui soit. Je veux en profiter au maximum."

Hugo Tocalli, sélectionneur de l'équipe U-20 et extraordinaire découvreur de talents, voit des similitudes entre Gago et l'adolescent vedette Banega, mais il ajoute rapidement que son joueur a encore des choses à apprendre. "Il a un grand avenir devant lui. Il a le même style que Gago et doit maintenant apprendre à impliquer davantage ses coéquipiers. Une fois qu'il aura compris ça, il jouera avec les A et dans un grand club européen."

Banega réalise un tournoi canadien digne de tous les superlatifs. Il a disputé jusqu'à présent les trois matches de son équipe en soutien des attaquants et aborde le huitième de finale contre la Pologne (tombeuse du grand Brésil lors de son premier match) comme un nouveau test.

Il faut peu de temps à l'Argentine pour se créer de nouvelles idoles. Lionel Messi était le nouveau Diego Maradona, Fernando Gago le successeur de Redondo, et le jeune Ever Banega est aujourd'hui considéré comme le nouveau Gago. Ce dernier, parti découvrir l'Europe en février dernier avec le Real Madrid, a laissé sa place au sein de Boca Juniorsà Banega. En moins d'un an, le jeune prodige a imposé sa marque dans l'entrejeu du célèbre club argentin, gagnant la Copa Libertadores 2007. Un palmarès déjà garni du titre de champion du monde des moins de 20 ans obtenu en juillet 2007 avec l'Argentine.

 Les clubs européens n'ont pas manqué de le remarquer et c'est le FC Valence qui a emporté la mise pour 18 millions d'euros en janvier 2008.

http://images.rpp.com.pe/images/portada/deportes/209698.jpg

Ever Banega affole l’Europe

Le football argentin s’est trouvé une nouvelle icône à adorer. Ever Banega, le jeune milieu intégré cette année à l’équipe première de Boca Juniors s’est rapidement imposé comme le régulateur de l’équipe de Buenos Aires en lieu et place d’un certain Fernando Gago…

Boca Juniors: Banega for Ever? Voilà un titre qui aurait eu fort belle allure si la réponse à l’interrogation n’avait pas été clairement et indéniablement négative. Le jeune Banega (19ans) est en effet aujourd’hui le joueur le plus convoité parmi toutes les étoiles illuminant la patrie de Maradona. Il faut dire que depuis un certain mois de janvier, les supporters bosteros, orphelin de l’international Fernando Gago, n’ont que guère eu le temps de sécher leurs larmes puisque les talents de distributeur de la jeune pousse ont emmené le club xeineize vers une sixième Copa Libertadores et lui permettent à l’orée de décembre de demeurer en course pour la victoire finale en championnat.

Promis à un grand avenir

Fraîchement vainqueur du mondial canadien des -20ans en juillet avec la sélection jeune albiceleste, Banega avait alors éclaboussé la compétition de son talent déchaînant les louanges de son sélectionneur Hugo Tocalli qui voyait en lui une star montante du football mondial entérinant avantageusement la comparaison avec son aîné madrilène : « Il a un grand avenir devant lui. Il a le même style que Gago et doit maintenant apprendre à impliquer d’avantage ses coéquipiers. Une fois qu’il aura compris ça il jouera avec les A et dans un grand club européen. »

Une prédiction qui est probablement en passe de se concrétiser tant la justesse de son jeu et la sûreté de sa technique impressionnent depuis son avènement.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×